Mécanisation en forêt

Mécanisation en forêt

Le secteur forestier vit depuis le début des années 1990 une transformation importante sur le plan de l'exploitation des bois, favorisé par les derniers ouragans (Lothar) et l'évolution vécue également chez nos voisins. Le choix n'existe plus, le prix de vente des produits forestiers oblige à des rendements que seules des machines sont en mesure d'assumer.

Mécanisation en forêt

Les entreprises ont bien compris le challenge. Posséder des engins dépassant le demi-millon de francs nécessite un professionnalisme qui tranche avec l'image pittoresque du bûcheron, son chapeau enfoncé sur la tête et la hache sur l'épaule. Les contraintes de rendement et sécuritaires ont transformé le métier. L'entrepreneur forestier intègre maintenant dans sa méthodologie de travail:

  • la formation des cadres et du personnel
  • la gestion des dangers et l'analyse des risques
  • l'acquisition et la maintenance de parcs de machines
  • la planification des chantiers mixant les méthodologies de travail
  • la communication avec les propriétaires forestiers et le public
  • les certifications (labels), pour répondre aux critères de l'environnement durable

Ces charges ne sont encore pas unanimement reconnues par les propriétaires forestiers. L'AREF s'engage en faveur de ses membres, pour une filière bois de plus en plus performante, respectueuse des hommes et de l'environnement.